Centre des vertiges

Le vertige

Un vertige aigu est l’une des expériences les plus anxiogènes que l’on puisse s’imaginer.

Un vertige ou un trouble d’équilibre chronique affecte profondément la qualité de vie : une instabilité posturale, souvent est suivie d’une instabilité psychique, de la peur de tomber et ainsi qu’un repli sur soi-même.

A l’écoute de nos patients, nous constatons régulièrement, que le patient a déjà traversé une véritable jungle médicale, aura souvent déjà consulté une pléiade de spécialistes, bien souvent sans résultat diagnostique et thérapeutique réel.

Bien sûr, certains vertiges sont d’un diagnostic aisé (et encore…) comme un vertige périphérique paroxystique bénin (« VPPB « ) ou une névrite vestibulaire.

Cependant, nombre de vertiges, qu’ils soient aigus ou chroniques, sont complexes et ont plusieurs origines simultanées : périphériques (oreille interne), périphérique et centrale (tronc cérébral, cervelet, cerveau).

À cette complexité s’ajoute qu’un même vertige aura une répercussion différente d'un patient à l'autre sur les systèmes  sensoriels : proprioceptif, visuel et vestibulaire.

Il faudra donc une compétence médicale spécifique ainsi qu’une plateforme hautement technologique pour pouvoir définir le/les site(s) lésionnel(s), ainsi que les répercussions sur les différents systèmes sensoriels.

Seul un diagnostic lésionnel et un bilan fonctionnel pourront déboucher sur un traitement adéquat.

Notre démarche, que nous appelons holistique intégrée, nous permet d’établir un diagnostic précis dans la quasi-totalité des cas, et de proposer un schéma performant de traitement dans une vaste majorité des cas.

Pour-ce faire, nous nous servons d’une plateforme technologique des plus performantes qui soit.

Des examens croisés et convergents, qui suivent un arbre diagnostique et décisionnel précis, seront souvent nécessaires.

Notre technologie de base

  • Posturographie dynamique computérisée (EQUITEST)
  • Videonystagmographie et scopie
  • Vidéo-oculograpie
  • Examens de l’oculomotricité (saccades, poursuite lente, réflexe optocinétique)

 

 

 

Selon les cas

Étude du réflexe vestibulo oculaire :

  • Acuité visuelle dynamique et fixation dynamique
  • Épreuves pendulaires (slow harmonic acceleration) et rotatoires (step rotation test)
  • Épreuves caloriques
  • Video head impulse test

 

 

 

Selon les cas

Examens particuliers :

  • Potentiels évoqués vestibulaires myogéniques colliques et oculaires  (c-VEMP,o-VEMP)
  • Verticale visuelle subjective
  • Tests audiométriques périphériques et centraux
  • Potentiels évoqués auditifs, OAE, DPOAE, ECoG, Reflex decay, Audiométrie de Bekesy
  • Étude des limites de stabilité, étude du contrôle postural (EQUITEST,LONG FORCEPLATE )
  • Duplex sonographie des vaisseaux extra crâniens

 

Le traitement sera le plus souvent une réhabilitation kinési-thérapeutique (VPPB ou vertige paroxystique périphérique bénin, névrite vestibulaire, insuffisances vestibulaires bilatérales, atrophies spinocérébelleuses, Syndromes parkinsoniens et maladie de parkinson), ou alors un traitement médicamenteux sera décidé (migraine vestibulaire,  Ménière, lésions ischémiques du tronc cérébral …), et parfois orthoptique (troubles de vergence, micro strabismes).

Dans la suite une réevaluation sur base de données objectives du succès thérapeutique qu’il soit médical ou/et physiothérapeutique sera établi.

Bien-sur, le bilan de réévaluation per- et post-thérapeutique devra être en accord avec l’amélioration subjective du patient.